Ministère des Affaires Etrangères ,de la Coopération ,de la Francophonie, de l'Intégration Régionale et des Gabonais de l’étranger.

Sceau de Republique Gabonaise

Discours d’ouverture du Webinaire sur la collecte des preuves en mer dans un cas relatif à la piraterie maritime les 02,13,14, et 15 octobre 2020

 

-          Monsieur le Coordinateur du systèmedes Nations Unies au Gabon;

-          Madame l’Ambassadrice Représentant permanent de l’Union Européenne au Gabon ;

-          Mesdames & Messieurs les Experts, en vos rangs, grades et qualités ;

-          Distingués invités, Mesdames & Messieurs.

 

Au nom du Ministre des Affaires Etrangères, Son Excellence Monsieur  Pacôme MOUBELET BOUBEYA, je voudrais tout d’abord souhaiter la bienvenue à tous les participants au webinaire sur « la collecte des preuves en mer dans un cas relatif à la piraterie » organisé en marge du Grand African NEMO 2020.

 

Permettez-moi ensuite de saisir cette occasion pour remercier l’ensemble des Partenairespour le choix porté sur le Gabon concernant le renforcement des capacités destiné aux agents des forces de l’ordre et d’application des lois maritimes d’une part et pour l’accompagnement constant des efforts des Etats dans leur lutte contre la criminalité maritime, d’autre part.

Il s’agit notamment:

-                     De l’Office des Nations-Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) à travers son Programme Mondial de Lutte contre la Criminalité Maritime (GMCP) ;

 

-                     Du Programme d’Appui à la Stratégie de Sureté et de Sécurité Maritimes en Afrique Centrale  (PASSMAR)de l’Union Européenne initié au profit de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) ;

 

 

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Le présent webinaire, qui s’inscrit dans un contexte national et régional marqué par une recrudescence des actes de criminalité maritime dont la piraterie et le brigandage ne sont qu’une des multiples facettes,a pour but de préparer les officiers gabonais à la collecte du matériel probatoire pendant l’exercice Nemo.Au cours de cette formation, les participants s’exerceront à différents scénarios de lutte contre la piraterie, la pêche illicite Non déclarée et Non réglementée (INN), les trafics illicites et la pollution maritime.

In fine,ce webinaireaboutira à un procès simulé suite aux investigations réalisées par les forces d’action de l’état en mer.

 

Cette actioncadre parfaitement avec la vision inscrite dans la Stratégie Maritime Intégrée du Gabon(SMIG) validée en 2017 par lePrésident de la République, Chef de l’Etat son excellence Ali BONGO ONDIMBA qui fait de la défense de nos intérêts vitaux en merun leitmotiv doctrinal de premier ordre.

 

Au cours de ces assises, je vous exhorte à œuvrer dans l’esprit d’assainir nos côtes de la criminalité maritime afin que ce combat que nous menons garantisse la tranquillité et la sécurité de tous les usagers de la mer.

 

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Tout en souhaitant plein succès aux Travaux, je déclare ouvert - au nom du Ministre des Affaires Etrangères-le webinaire sur « la collecte des preuves en mer dans un cas relatif à la piraterie maritime ».

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

-          Monsieur le Coordinateur du systèmedes Nations Unies au Gabon;

-          Madame l’Ambassadrice Représentant permanent de l’Union Européenne au Gabon ;

-          Mesdames & Messieurs les Experts, en vos rangs, grades et qualités ;

-          Distingués invités, Mesdames & Messieurs.

 

Au nom du Ministre des Affaires Etrangères, Son Excellence Monsieur  Pacôme MOUBELET BOUBEYA, je voudrais tout d’abord souhaiter la bienvenue à tous les participants au webinaire sur « la collecte des preuves en mer dans un cas relatif à la piraterie » organisé en marge du Grand African NEMO 2020.

 

Permettez-moi ensuite de saisir cette occasion pour remercier l’ensemble des Partenairespour le choix porté sur le Gabon concernant le renforcement des capacités destiné aux agents des forces de l’ordre et d’application des lois maritimes d’une part et pour l’accompagnement constant des efforts des Etats dans leur lutte contre la criminalité maritime, d’autre part.

Il s’agit notamment:

-                     De l’Office des Nations-Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) à travers son Programme Mondial de Lutte contre la Criminalité Maritime (GMCP) ;

 

-                     Du Programme d’Appui à la Stratégie de Sureté et de Sécurité Maritimes en Afrique Centrale  (PASSMAR)de l’Union Européenne initié au profit de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) ;

 

 

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Le présent webinaire, qui s’inscrit dans un contexte national et régional marqué par une recrudescence des actes de criminalité maritime dont la piraterie et le brigandage ne sont qu’une des multiples facettes,a pour but de préparer les officiers gabonais à la collecte du matériel probatoire pendant l’exercice Nemo.Au cours de cette formation, les participants s’exerceront à différents scénarios de lutte contre la piraterie, la pêche illicite Non déclarée et Non réglementée (INN), les trafics illicites et la pollution maritime.

In fine,ce webinaireaboutira à un procès simulé suite aux investigations réalisées par les forces d’action de l’état en mer.

 

Cette actioncadre parfaitement avec la vision inscrite dans la Stratégie Maritime Intégrée du Gabon(SMIG) validée en 2017 par lePrésident de la République, Chef de l’Etat son excellence Ali BONGO ONDIMBA qui fait de la défense de nos intérêts vitaux en merun leitmotiv doctrinal de premier ordre.

 

Au cours de ces assises, je vous exhorte à œuvrer dans l’esprit d’assainir nos côtes de la criminalité maritime afin que ce combat que nous menons garantisse la tranquillité et la sécurité de tous les usagers de la mer.

 

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Tout en souhaitant plein succès aux Travaux, je déclare ouvert - au nom du Ministre des Affaires Etrangères-le webinaire sur « la collecte des preuves en mer dans un cas relatif à la piraterie maritime ».

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

-          Monsieur le Coordinateur du systèmedes Nations Unies au Gabon;

-          Madame l’Ambassadrice Représentant permanent de l’Union Européenne au Gabon ;

-          Mesdames & Messieurs les Experts, en vos rangs, grades et qualités ;

-          Distingués invités, Mesdames & Messieurs.

 

Au nom du Ministre des Affaires Etrangères, Son Excellence Monsieur  Pacôme MOUBELET BOUBEYA, je voudrais tout d’abord souhaiter la bienvenue à tous les participants au webinaire sur « la collecte des preuves en mer dans un cas relatif à la piraterie » organisé en marge du Grand African NEMO 2020.

 

Permettez-moi ensuite de saisir cette occasion pour remercier l’ensemble des Partenairespour le choix porté sur le Gabon concernant le renforcement des capacités destiné aux agents des forces de l’ordre et d’application des lois maritimes d’une part et pour l’accompagnement constant des efforts des Etats dans leur lutte contre la criminalité maritime, d’autre part.

Il s’agit notamment:

-                     De l’Office des Nations-Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) à travers son Programme Mondial de Lutte contre la Criminalité Maritime (GMCP) ;

 

-                     Du Programme d’Appui à la Stratégie de Sureté et de Sécurité Maritimes en Afrique Centrale  (PASSMAR)de l’Union Européenne initié au profit de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) ;

 

 

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Le présent webinaire, qui s’inscrit dans un contexte national et régional marqué par une recrudescence des actes de criminalité maritime dont la piraterie et le brigandage ne sont qu’une des multiples facettes,a pour but de préparer les officiers gabonais à la collecte du matériel probatoire pendant l’exercice Nemo.Au cours de cette formation, les participants s’exerceront à différents scénarios de lutte contre la piraterie, la pêche illicite Non déclarée et Non réglementée (INN), les trafics illicites et la pollution maritime.

In fine,ce webinaireaboutira à un procès simulé suite aux investigations réalisées par les forces d’action de l’état en mer.

 

Cette actioncadre parfaitement avec la vision inscrite dans la Stratégie Maritime Intégrée du Gabon(SMIG) validée en 2017 par lePrésident de la République, Chef de l’Etat son excellence Ali BONGO ONDIMBA qui fait de la défense de nos intérêts vitaux en merun leitmotiv doctrinal de premier ordre.

 

Au cours de ces assises, je vous exhorte à œuvrer dans l’esprit d’assainir nos côtes de la criminalité maritime afin que ce combat que nous menons garantisse la tranquillité et la sécurité de tous les usagers de la mer.

 

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Tout en souhaitant plein succès aux Travaux, je déclare ouvert - au nom du Ministre des Affaires Etrangères-le webinaire sur « la collecte des preuves en mer dans un cas relatif à la piraterie maritime ».

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

Publié le : 06 / 10 / 2020