Ministère des Affaires Etrangères ,de la Coopération ,de la Francophonie et de l'Intégration Régionale ,Chargé des Gabonais de l'Etranger .

Sceau de Republique Gabonaise

Rencontre du Ministre avec les personnels du Ministère des Affaires Etrangères

Logo

(Libreville, le 04 septembre 2017)

 Propos introductif

de Son Excellence Monsieur le Ministre

Noël Nelson MESSONE

Madame et Monsieur les Ministres, Mesdames et Messieurs les Responsables du Ministère, Mesdames et Messieurs les agents du Ministère, Mesdames et Messieurs,

Cette rencontre est notre première prise de contact avec vous. A l'entame de mon propos, je me réjouis de cette occasion qui intervient au lendemain de notre prise de fonctions.

Mesdames et Messieurs,

Nous vivons dans un monde de défis divers et multiformes, notamment ceux du développement économique et social, avec la persistance de l'extrême pauvreté et les inégalités exacerbées par la mondialisation.

Auxquels s’ajoutent les phénomènes de la migration internationale, les menaces transversales du terrorisme, de la criminalité transnationale, des trafics divers.

La croissance des Etats est entravée par la baisse du prix du pétrole et d’autres matières premières.

Face à ce contexte, notre approche doit résulter d'une matrice de valeurs et de projections rationnelles. Et l'écho de notre voix sur la scène internationale doit retentir de façon crédible et cohérente.

Aussi mon propos s’inscrit-il dans la vision rénovée et le cadrage imprimé par le Chef de l'Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, qui, si opportunément, appelle à plus d'audace et à plus de cohérence dans notre action internationale.

Lors du Conseil des Ministre du 25 août 2017, des lignes directrices ont été fixées par Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat, et s’articulent autour des éléments suivants :

-         Un Coordination plus efficiente et efficace de la politique extérieure du Gabon ;

-         La contribution de notre diplomatie au Plan de Relance économique ;

-         La contribution à la mise en œuvre des actes adoptés lors du Dialogue politique du 28 mars au 27 mai 2017 ;

-         Le retour de la sérénité sociale au sein du Ministère, à travers un dialogue social régulier et constructif.

Ces orientations déclinées par le Chef de l'Etat sont des repères d’action et une feuille de route dont la mise en œuvre dépendra des vicissitudes de l’agenda international, de l'évolution de nos intérêts et de la conjoncture des moyens.

Mesdames et Messieurs,

Notre diplomatie se doit de parler d'une même voix. La diplomatie ne peut pas être une tribune ni pour les états d'âme, ni l'expression d'opinions personnelles ou partisanes.

A cet effet, chaque fois que vous aurez des appréhensions sur vos certitudes, à chaque circonstance nouvelle, je vous exhorte à requérir les instructions des autorités dûment habilitées en particulier, celles de vos responsables hiérarchiques. Vous y trouverez toujours une oreille attentive et des interlocuteurs fiables.

Le recours aux responsables hiérarchiques est votre canal agréé d'informations relevant de l'activité diplomatique. Ce n'est ni une option, ni une forme d'allégeance à un individu. C'est un gage de cohérence et de visibilité de notre action, qui nous permet de parler de la même voix.

Dans ce sens, le Chef de l’Etat a rappelé aux administrations de l’Etat certains principes cardinaux :

-         Le principe de solidarité entre les membres d’une administration,

-         L’application des règles de confidentialité dans le traitement des dossiers,

-         L’expression libre et respectueuse au cours des réunions,

-         La recherche constante de solutions aux problèmes,

-         L’application engagée des décisions prises.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat appelle instamment les administrations à se mettre au travail, en privilégiant l’efficacité et la compétence. Les administrations doivent maitriser leur train de vie en évitant les gaspillages. Elles doivent être courageuses et s’engager sur la voie de réformes nécessaires.

 Mesdames et Messieurs,

L'activité dans les services centraux et dans les services extérieurs fait partie de la carrière diplomatique. Vous êtes appelés à servir alternativement à la centrale et à l'étranger selon le principe de Rotation établi qui de plus en plus fera l'objet d'un respect scrupuleux. Le rappel à servir à la centrale n'est pas une sanction et ne doit en aucun moment être une source de démotivation.

Comme je l’ai fait remarquer très récemment au bureau du syndicat, mes collègues et moi connaissons vos conditions difficiles de travail, notamment la vétusté des bâtiments, le problème de la climatisation et de l’eau.

Ces questions préoccupantes tendent d'ailleurs à devenir le tendon d'Achille d'une administration, vitrine de notre pays.

Quoi qu'il en soit, nous continuons à travailler pour l'amélioration de vos conditions de vie ainsi que de l'outil diplomatique. L’élaboration d'un nouveau projet de texte organique du Ministère et l'actualisation en cours du statut particulier des fonctionnaires du secteur diplomatie, relèvent de cette volonté qui m'anime sous la dictée du Chef de l'Etat, de doter notre diplomatie d'un cadre adapté aux réalités de son temps et de maintenir le personnel en état de motivation.

Mesdames et Messieurs,

Pour ma part, faisant mien les Très Hautes instructions du Chef de l’Etat, je vous exhorte à faire preuve davantage d'audace et de cohérence dans votre action.

Car il faut redorer le blason de notre maison commune, le Ministère des Affaires étrangères ; les sacrifices et la patience seront toujours récompensés.

Je vous affirme que mes collègues et moi ne ménagerons aucun effort pour un meilleur suivi des carrières de nos agents, en créant notamment des opportunités de renforcement des capacités.

 J’attends beaucoup de votre collaboration et vos propositions.

Je ne saurai terminer mon propos sans féliciter tous ceux d’entre vous qui ont été récemment promus, et je tiens aussi à remercier tous ceux qui nous ont adressé des messages de félicitations.

 

Je vous remercie.

 

 

 

 

 

Publié le : 02 / 10 / 2017